Culture
Le 09/03/2016
Maroc:les femmes et l'héritage en islam
Culture
Au Maroc, une certaine élite laïciste essaie, de temps en temps, de déstabiliser le pays en introduisant des thèmes polémiques susceptibles de diviser la population.

C’est ainsi que cette élite, soumise aux riches et puissants lobbies, essaie de corrompre la société marocaine en exploitant des thèmes laïcistes qui n’ont rien à voir avec la culture arabo-musulmane de la population.
Et un des chevaux de bataille de cette élite attachée aux réformistes de l’islam, c’est la modification des règles d’héritage qui ont été clairement définies dans le Saint Coran.
Pourtant, l’aveuglement de cette élite l’empêche de voir qu’en essayant de modifier les règles d’héritage, elle conteste purement et simplement des règles coraniques et de ce fait, elle conteste les lois d’Allah.
Que Dieu nous en préserve!

 
Les règles d’héritage selon le coran

 
Les règles d’héritage sont décrites dans le verset 12 de la sourate 4, « les femmes », avec beaucoup de détails:

 
« Dieu vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils mâle la portion de deux filles; s’il n’y a que des filles, et qu’elles soient plus que deux, elles auront les deux tiers de la succession; s’il n’y a qu’une fille, elle recevra la moitié. Les père et mère du défunt auront chacun le sixième de la succession, s’il a laissé un enfant; s’il n’en laisse aucun et que ses ascendants lui succèdent, la mère aura le tiers; s’il laisse des frères, la mère aura un sixième, après que les legs et les dettes du testeur auront été acquittés. Vous ne savez pas qui de vos parents ou de vos enfants vous sont plus utiles. Telle est la loi de Dieu. Il est savant et sage. »
 
Comme on peut le constater à la lecture de ce verset, le coran fait effectivement une différence entre l’homme et la femme concernant l’héritage.
Mais pour atténuer l’importance des différences entre la femme et l’homme concernant l’héritage, il faut préciser le contexte de l’époque de la révélation.
En effet, dans l’Arabie du VIIème siècle, l’homme devait travailler pour
Faire vivre la famille tandis que la femme restait au foyer.

 
« Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises; elles conservent soigneusement pendant l’absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre l’inobéissance; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez; mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand. »
 
(Sourate « les femmes », verset 38).
Plus généralement, le Coran a apporté de grandes innovations au statut de la femme comme le rappelle Abderrahim Lamchichi, dans l’ouvrage « Les femmes et l’islam, entre modernité et intégrisme », éditions L’Harmattan,2004
« Au regard des mœurs et de la condition féminine d’avant la prédication, il n’est pas exagéré d’affirmer que le message coranique et l’éthique prophétique ont incontestablement représenté un formidable élan de libération. Ne perdons pas de vue le contexte d’un tel bouleversement : avant l’islam, les femmes étaient considérées comme un bien tribal et familial; elles avaient pour principale fonction d’élever les enfants, ferment de la famille patriarcale où seule la filiation agnatique était reconnue; il n’était pas rare de tuer les filles à la naissance et même de les enterrer vivantes. En Arabie, comme dans la plupart des autres sociétés patriarcales du pourtour méditerranéen, qui marqueront profondément les trois monothéismes, le contrôle de la sexualité des femmes s’inscrivait dans des stratégies tribales de domination; la primauté des garçons sur les filles ou le mariage précoce des fillettes étaient des pratiques courantes dans des sociétés « holistiques », inégalitaires et fortement hiérarchisées; le code de l’honneur du clan en vigueur encore aujourd’hui exigeait la virginité des filles et la chasteté des épouses; les unions étaient d’ailleurs souvent arrangées pour sceller les alliances tribales … à l’encontre de ces pratiques, globalement, l’éthique islamique a donc tenté de diffuser une conception novatrice, à beaucoup d’égards porteuse d’émancipation. La femme y apparait comme une personne douée de raison, nantie de droits, qui, non seulement doit être respectée, mais dont le point de vue doit absolument être pris en compte.
Les innovations du Coran dans ce domaine n’étaient pas négligeables : obligation pour le mari de subvenir aux besoins de sa femme et de ses enfants, parfois autonomie financière de l’épouse, droits d divorce, droit à l’héritage ou au douaire, libre disposition et gestion de ses biens dans certains cas, etc. En outre, certains théologiens musulmans n’avaient guère hésité à interpréter les limitations et la règlementation extrêmement sévère de la polygamie – pratique largement répandue depuis la nuit des temps – par le coran comme une prescription de la monogamie … Enfin, les conditions draconiennes mises à la répudiation étaient de nature à dissuader le mari de recourir à cette pratique exécrable. »

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair
Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Culture
Le: 19/03/2019
19 Visites
Québec
Le: 26/02/2019
70 Visites
Maroc
Le: 22/02/2019
71 Visites
Actualité
Le: 19/12/2018
199 Visites
Culture
Le: 15/10/2018
384 Visites
Maroc
Le: 02/08/2018
624 Visites
Maroc
Le: 29/05/2018
637 Visites
Culture
Le: 23/04/2018
689 Visites
Québec
Le: 26/03/2018
835 Visites
Maroc
Le: 10/03/2018
834 Visites
Québec
Le: 03/01/2018
1 Visite
Québec
Le: 23/12/2017
22,912 Visites
Maroc
Le: 14/11/2017
968 Visites
Maroc
Le: 09/09/2017
1 Visite
Québec
Le: 19/07/2017
1 Visite
Culture
Le: 09/05/2017
47,698 Visites
Culture
Le: 07/05/2017
3,222 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
1 Visite
Culture
Le: 26/03/2017
1 Visite
Maroc
Le: 08/01/2017
4,491 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
47,698 Visites
Québec
Le: 23/12/2017
22,912 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
10,011 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
9,643 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
9,333 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
9,271 Visites
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
9,165 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
8,343 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
7,811 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
7,508 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
7,240 Visites
Culture
Le: 04/11/2014
6,909 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
6,906 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
6,869 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
6,624 Visites
Maroc
Le: 17/07/2015
6,528 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
6,049 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
5,764 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
5,467 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
5,339 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
5,337 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
5,252 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
5,159 Visites
Maroc
Le: 04/03/2015
5,070 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
4,948 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,906 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
4,637 Visites
Maroc
Le: 08/01/2017
4,491 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
4,465 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
4,410 Visites
Sport
Le: 11/01/2016
4,217 Visites
Culture
Le: 20/11/2015
3,984 Visites
Sport
Le: 26/02/2012
3,887 Visites
Sport
Le: 07/05/2014
3,710 Visites
Maroc
Le: 10/03/2013
3,636 Visites
Culture
Le: 09/07/2014
3,609 Visites
Québec
Le: 28/10/2014
3,559 Visites
Québec
Le: 28/02/2014
3,538 Visites
Newsletter
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

C'est une vue de l'esprit
12% (84 votes)
Oui
18% (128 votes)
Non
70% (485 votes)
Votes totaux : 697

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.