Culture
Le 26/01/2015
Les étapes historiques de la division Chiites-Sunnites
Culture
Lorsque le Prophète Mohammed décède à Médine en 632, il ne laisse aucune instruction pour sa succession. Cette carence va générer, dans un premier temps, une division politique au sein du monde musulman sur la question : qui peut diriger les musulmans?

Les différentes réponses apportées à cette question vont accentuer les scissions au sein du monde musulman par la création, notamment, de deux grandes tendances dans l’Islam : le sunnisme (majoritaire) et le chiisme (minoritaire).
SOMMAIRE :
1--Le règne des califats « Bien éclairés »(Arrachidounes);
2—L’opposition de Muawiya au Calife Ali;
3—L’apparition des Kharijites;
4—Le début des monarchies califales des Omeyyades;
5—Le massacre de Karbala et le renforcement du Chiisme;
 

1--Le règne des califats « Bien éclairés »(Arrachidounes);

 

À la mort du Prophète, les musulmans, après un débat houleux, choisissent Abou Bakr Assedik, le beau-père et le plus proche compagnon du Prophète, comme successeur.
Abou Bakr fut donc le premier Calife de l’Islam. Ce titre de Calife est prestigieux car il désigne le chef temporel et spirituel de la communauté musulmane. Abou Bakr va régner de 632 à 634, période durant laquelle il acheva l’islamisation de l’Arabie.
La désignation d’Abou Bakr sera contestée par une minorité de musulmans(les Chiites) qui considèrent que c’est Ali, son cousin et Beau-fils qui doit succéder au Prophète car il fait partie de sa descendance.
C’est Omar Ibnou Al Khattab(634-644) qui succèdera à Abou Bakr. Durant ses 10 années de règne, Omar relancera et consolidera l’expansion musulmane en l’étendant à la Syrie, à l’Égypte et à la Perse. Il a aussi posé les bases de l’administration de l’empire musulman. Il a notamment mis en place un Conseil des sages(CHOURA) pour désigner le successeur du Calife.
Il meurt assassiné par un esclave perse.
Le troisième Calife a été Othmane Ibnou Affane(644-656). C’est un gendre du Prophète et les musulmans lui doivent la consolidation des textes du Saint Coran dans sa version définitive. Il a vécu plusieurs conflits, pour la plupart, liés à la répartition des pouvoirs au sein du nouvel empire musulman devenu immense. Il finit assassiné et sa succession sera très agitée.
Le choix d’Ali comme 4ème Calife par le conseil des sages a été contesté par une partie des musulmans qui l’accusent d’avoir contribué à l’assassinat d’Othmane.
Parmi ses opposants, Aicha, la fille d’Abou Bakr et épouse du Prophète, à la tête d’une armée, elle va affronter les troupes d’Ali qui sortiront vainqueurs, en 656, de la « bataille du Chameau ». Aicha, épargnée par le Calife Ali, se retire à la Mecque où elle mourra en 678.
 

2—L’opposition de Muawiya au Calife Ali

 

Un autre opposant va contester la nomination d’Ali en tant que Calife des musulmans; il s’agit de Muawiya, le gouverneur de Syrie qui est également convaincu de la participation d’Ali dans l’assassinat d’Othmane.
Muawiya dirige le clan des Oumeyyas, constitué de commerçants notables qui ont longtemps régné sur la tribu des Quraychites à laquelle appartenait le Prophète Mohammed. Ce clan s’est longtemps opposé au Prophète, durant la période Mecquoise mais, depuis qu’ils ont rallié l’Islam, les Omeyyades ont beaucoup contribué à la conquête de la Syrie.
À partir de Damas, Muawiya conteste la légitimité d’Ali qui, de son côté, cherche à le destituer de son poste de gouverneur. L’affrontement est inévitable; il aura lieu en 65, à Siffin, sur les bords de l’Euphrate. La bataille entre les deux armées musulmanes ne verra ni vainqueur ni vaincu. Elle s’achèvera sur une demande de négociation sollicitée par les troupes de Muawiya. Les deux armées vont se retirer après que Muawiya et Ali se soient mis d’accord pour la mise en place d’un comité d’arbitrage chargé de choisir entre les deux prétendants.
Une année après, le Comité d’arbitrage va choisir Muawiya; ce qui va relancer le conflit car la communauté musulmane se retrouve avec deux Califes.
 

3—L’apparition des Kharijites;

 

Déjà affaibli par le conflit avec Muawiya, Ali va l’être encore plus par une division interne. En effet, une partie de ses partisans lui reproche d’avoir accepté l’arbitrage et se retournent contre lui. Ce sont les Kharijites (de l’arabe Kharaja, sortir) qui constituent jusqu’à aujourd’hui, une petite minorité de l’islam.
En 658, les troupes d’Ali écrasent les kharijites dans la bataille de Nahrawan. Malheureusement, en 661, c’est un kharijite qui a assassiné Ali à Koufa.
Hassane, le fils d’Ali, lui succède à la tête du Califat mais, six mois plus tard, il préfère se retirer pour éviter un nouveau bain de sang et préserver l’unité de la Communauté islamique.
La voie est libre pour Muawiya qui fonde, à Damas en Syrie, la première dynastie califale de l’Islam; celle des Omeyyades.
Avec Muawiya, le centre du pouvoir de l’Islam, pour la première fois de l’histoire, ne se trouve plus à Médine ou en Arabie; il se retrouve aux mains de l’aristocratie marchande qui s’est longtemps opposée au Prophète, à la Mecque.
 

4—Le début des monarchies califales des Omeyyades;

 

La première dynastie califale de l’Islam a duré un peu moins d’un siècle (661-750). Même si elle a connu une certaine stabilité lui ayant permis d’étendre et d’organiser l’empire musulman, cette dynastie a connu des problèmes de succession et de nombreux mouvements de révolte.
C’est pendant ces périodes conflictuelles que les omeyyades ont cherché à imposer un système de succession héréditaire. Non seulement, ce système n’a jamais cessé d’être contesté mais, en plus, il va contribuer à la scission entre les chiites et les sunnites.
En effet, dès 668, Muawiya exige de l’ensemble des musulmans de faire la Bayâa(serment de fidélité) à son fils Yazid pour lui succéder à sa mort. Plusieurs musulmans refusent de faire cette allégeance. Parmi les opposants, Al Hussein, petit-fils du Prophète et deuxième fils d’Ali. C’est le début d’une nouvelle « Fitna » au sein de la communauté musulmane.
En effet, dès que Muawiya eut désigné son fils Yazid à sa succession, les musulmans restés fidèles à Ali, proclament son fils cadet Al Hussein, Califat des musulmans.
 

5—Le massacre de Karbala et le renforcement du Chiisme;

 

Répondant à cet appel, le petit-fils du Prophète quitte Médine avec une maigre troupe de fidèles pour se diriger vers l’Irak où une partie de la population a promis de le soutenir. Mais arrivé à Karbala, il est trahi par ceux qui étaient supposés l’idée. Il se retrouve face à l’armée de Yazid plus puissante. Il est massacré avec sa troupe et sa tête est exhibée comme un trophée.
Seul Ali Ibn Al Hussein, dit Zine Al Abidine, malade, sera épargné. Il deviendra plus tard, le quatrième Imam de l’Islam Chiite.
Cet épisode tragique, qui a eu lieu en octobre 680, est un événement marquant de l’histoire de l’Islam car il va contribuer à renforcer le Chiisme naissant.
Les chiites commémorent cette défaite dramatique, chaque année, le dixième jour du mois lunaire de Moharrem par des chants funèbres. Ils se frappent également la poitrine en signe de deuil ou se flagellent parfois de manière sanglante pour exprimer la contrition.

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair

Réagissez à cet article!

Sildalis For Sale Online Pharmacy viagra Donde Comprar Xenical Sin Receta

Nolvadex Side Effects cialis Retin

Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Québec
Le: 26/03/2018
119 Visites
Maroc
Le: 10/03/2018
125 Visites
Maroc
Le: 03/02/2018
203 Visites
Québec
Le: 25/01/2018
209 Visites
Québec
Le: 03/01/2018
282 Visites
Québec
Le: 23/12/2017
12,501 Visites
Actualité
Le: 29/11/2017
325 Visites
Québec
Le: 17/11/2017
502 Visites
Maroc
Le: 14/11/2017
313 Visites
Maroc
Le: 09/09/2017
606 Visites
Actualité
Le: 27/07/2017
611 Visites
Québec
Le: 19/07/2017
674 Visites
Maroc
Le: 30/05/2017
855 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
34,622 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
1 Visite
Actualité
Le: 09/04/2017
1 Visite
Culture
Le: 26/03/2017
962 Visites
Maroc
Le: 08/01/2017
2,245 Visites
Culture
Le: 09/03/2016
2,029 Visites
Sport
Le: 11/01/2016
2,943 Visites
Actualité
Le: 02/01/2016
2,229 Visites
Culture
Le: 20/11/2015
2,679 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
47,262 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
34,622 Visites
Québec
Le: 23/12/2017
12,501 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
8,455 Visites
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
8,430 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
7,373 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
7,085 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
6,790 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
6,348 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
5,915 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
5,888 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,821 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
5,783 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
5,761 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
5,686 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
5,439 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
5,387 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,365 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
5,223 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
5,068 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
4,719 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
4,651 Visites
Actualité
Le: 23/09/2012
4,647 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
4,557 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
4,425 Visites
Culture
Le: 04/11/2014
4,392 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
4,367 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
4,211 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,161 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
4,142 Visites
Maroc
Le: 17/07/2015
4,052 Visites
Québec
Le: 09/02/2013
3,968 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,950 Visites
Actualité
Le: 18/03/2013
3,889 Visites
Maroc
Le: 04/03/2015
3,872 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,791 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
3,753 Visites
Sport
Le: 26/02/2012
3,286 Visites
Newsletter
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.