Culture
Le 03/07/2016
L’impressionnante sourate « Al Kahf »
Culture
Environ, le tiers du contenu du Coran est constitué de sages récits pour sensibiliser les musulmans à la piété et à l’amour de Dieu.

Sourate « Al Kahf » est l’une des plus riches du coran en récits moralisateurs.
Le présent article a pour ambition de rappeler les circonstances de sa révélation et de résumer les principaux récits qui s’y trouvent :
1--Les circonstances de sa révélation : la crédibilité du Prophète testée en trois questions
2—Le récit des hommes de la caverne
3--Les voyages de Dhul-Qarnayn
4—Qui sont Gog et Magog (Ya‘juj et Ma'juj)?
5--Le récit de Moise et Khaidr

 

 
1--Les circonstances de sa révélation : la crédibilité du Prophète testée en trois questions

 
Selon Ibn Kathîr, les causes de la révélation (Asbab A-Nuzûl) du récit des gens de la caverne feraient suite, durant la période Mecquoise, au désarroi des Qurayshites qui,
« … face à la prédication de Muhammad dans leur cité, déléguèrent deux des leurs, an-Nadhr ibn ul-Hârith et 'Uqba ibn Abî Mu'ayt, auprès des rabbins de la communauté juive de Yathrib (la ville où le Prophète émigrera plus tard et qui se nommera Médine) ; les juifs étant perçus par les Qurayshites comme étant les "gens de la Première Écriture religieuse", les deux hommes avaient pour mission de leur décrire Muhammad et son comportement, afin de leur demander s'il pouvait réellement être un messager de Dieu. Ils revinrent à la Mecque munis de questions à poser à Muhammad : les rabbins leur avaient dit : "S'il répond à ces questions, c'est un prophète, un messager de Dieu ; sinon c'est un imposteur". Une délégation qurayshite se rendit alors auprès du Prophète et lui posa les questions ; le Prophète répondit : "Je vous répondrai demain" et oublia d'ajouter "avec l'aide de Dieu" ou "si Dieu le veut". Dieu ne communiqua alors aucune réponse, et plusieurs jours passèrent sans que le Prophète puisse tenir sa promesse. Les Mecquois exultaient, tandis que le Prophète était abattu. Enfin, quand quinze jours se furent écoulés pendant lesquels le Ciel resta silencieux, Gabriel apporta la parole de Dieu répondant aux trois questions et lui rappelant également qu'il ne devait jamais dire : "Je ferai telle chose demain" sans ajouter : "si Dieu le veut".
Ce récit – dont nous avons cité seulement la substance – a été rapporté par Muhammad ibn Ish'âq … Ibn Is'hâq a également relaté les trois questions que les rabbins demandèrent aux Qurayshites d'adresser à leur concitoyen :"Qu'est-ce que l'âme ? Quelle est l'histoire de l'homme qui a atteint l'orient et l'occident ? Qui sont ces jeunes du passé qui ont vécu une histoire étrange ?"

 

 
2—Le récit des hommes de la caverne

 
C’est l’histoire d’un groupe de jeunes devenus monothéistes dans une société dirigée par un tyran et dans laquelle régnait le polythéisme.
Leur nombre n’était connu que de Dieu.
Ces jeunes, pour la plupart, occupaient des postes importants de responsabilité et ne se connaissaient pas tous mais leur croyance en un Dieu unique les rassembla autour du même objectif consistant à adorer un Dieu unique et à inciter le maximum de gens à rejeter le polythéisme.
Un soir, ces jeunes, menacés par les autorités, quittèrent le village pour se réfugier dans une grotte. Ils furent suivis par un chien.
Arrivés, calmes et sereins, à la grotte, ils éprouvèrent une forte envie de sommeil. Ils finirent par s’endormir dans un profond sommeil qui dura … 309 jours. À leur réveil, ils se demandèrent combien de temps ils avaient dormi. L’un déclara : « Un jour! », un autre répondit : « Un peu moins! ». Ils avaient très faim. Alors, ils chargèrent l’un d’eux de se rendre en ville pour acheter de la nourriture.
À son arrivée en ville, il ne reconnut ni les maisons ni les habitants.
Quand il paya le marchand avec des pièces, qui étaient totalement anciennes pour l’époque, ce dernier crut qu’elles faisaient partie d’un trésor.
Quand il raconta son histoire, les habitants le crurent mais restèrent ébahis devant ce miracle; ils voulurent vérifier concrètement le récit. Pour cela, ils suivirent le compagnon jusqu’à la grotte.
Arrivés à la caverne, ils durent attendre le compagnon qui était allé prévenir ses compagnons. Il ne revint jamais et les habitants, en pénétrant la grotte les trouvèrent tous morts.
Ils comprirent alors qu’ils venaient d’assister à un miracle de Dieu qui était capable de donner la vie après la mort.

 

 
3--Les voyages de Dhul-Qarnayn

 
L'histoire de Dhul-Qarnayn dans le Coran commance ainsi :
"Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre... [puissance de réforme, de bien], et Nous lui avons donné libre voie à toute chose [il avait tous les moyens de la réforme et de la renaissance]"
C’est le plus puissant des hommes qui aient existé et jamais personne dans l'histoire de l'humanité n'a été doté de tant de moyens.
Sofyan Al-Thawreyy dit : "Jamais personne n'a eu les moyens pour posséder la terre sauf deux croyants : Salomon et Dhul-Qarnayn".
Dhul-Qarnayn ne fut ni un prophète ni un ange, mais Allah lui a donné les clés du savoir et de la réussite.
Pourquoi a-t-il été appelé Dhul-Qarnayn « Celui qui avait deux siècles » ?
Est-ce parce qu’il va vivre en deux siècles différents. Certains experts disent même que Dhul-Qarnayn, le Mehdi Al Mountadar et Jésus sont la même personne.
Autre interprétation : Est-ce parce qu'il a atteint les deux extrémités du soleil: le Levant et le Couchant, après avoir parcouru toute la terre ? Peut-être, mais il y a un autre sens plus profond. Il maitrisait les deux aspects de la civilisation humaine, le matériel et le spirituel.
Le Coran dit :
"Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre... [Toute la terre], et Nous lui avons donné libre voie à toute chose "
Et Dhul-Qarnayn, doté des moyens qu'Allah lui a donnés, "Il suivit donc une voie"
Il entreprit de guider son peuple et l’aider à acquérir plus de savoirs et de connaissances.
Le rêve de Dhul-Qarnayn était grand car il englobait la Terre entière. C'est pourquoi, Allah n’a pas décrit les endroits qu'il a atteints, mais Il a mentionné les deux extrêmes de la terre : l'est et l'ouest.
Le Coran l'a mentionné dans presque 20 versets, ce qui montre à quel point Allah l'aime et nous dit "Où en êtes-vous ? "

Dhul-Qarnayn, fit trois voyages: un vers l'ouest, un vers l'est et un autre vers le nord. Il a parcouru des millions de kilomètres pour établir la justice qui est le début de la réforme. Le premier voyage est un voyage de justice ; le deuxième voyage est un voyage de développement économique ; et le troisième voyage est un voyage pour généraliser la sécurité et prévenir les agressions.
Le premier voyage partit du Yémen vers l'ouest.
"Il suivit donc une voie. Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une source boueuse..."
"Source boueuse" signifie une terre bien fertile. Dhul-Qarnayn trouva sur cette terre une grande civilisation avec d'énormes richesses mais l'injustice y régnait. Les riches exploitaient les pauvres et les privaient de leurs droits.
Il entra dans le pays sans combattre. Les habitants crurent au début qu'il voulait piller les richesses . :
"Ô Dhul-Qarnayn ! ou tu les châties, ou tu uses de bienveillance à leur égard"
Dhul-Qarnayn mit en application une nouvelle constitution pour généraliser la justice.
Les deux premiers alinéas de cette constitution stipulent :
"Quant à celui qui est injuste, nous le châtierons ; ensuite il sera ramené vers son Seigneur qui le punira d'un châtiment terrible..."
"Et quant à celui qui croit et fait bonne œuvre, il aura, en retour, la plus belle récompense. Et nous lui donnerons des ordres faciles à exécuter"
Telle fut la loi que Dhul-Qarnayn instaura pour faire régner la justice dans ce pays où il demeura jusqu'à ce que l'ordre se soit définitivement établi dans l’ensemble du pays.
Il entreprit ensuite son deuxième voyage de l'ouest vers l'est.
"Et quand il eut atteint le Levant, il trouva que le soleil se levait sur une peuplade à laquelle Nous n'avons pas donné de voile pour se protéger"
Cette terre était très pauvre. Ses habitants n’avaient aucun moyen de se protéger du soleil; c’était un véritable drame et ces habitants étaient totalement résignés.
Si le premier voyage visait le rétablissement de la justice, le second avait pour objectif le développement économique.
Il entreprit son troisième voyage vers le nord, et atteignit une terre vaste entre deux montagnes du côté de la Chine ou de la Géorgie, ou de la Russie.
"Et quand il eut atteint un endroit situé entre les deux Barrières (montagnes), il trouva derrière elle une peuplade qui ne comprenait presque aucun langage"
Il trouva sur cette terre un peuple qui ne parlait presque pas tellement il croulait sous les catastrophes; des enfants tués, des plantes brûlées, des biens pillés, des terres volées, des animaux morts.
"Ils dirent : " Ô Dul-Qarnayn, les Ya juj(Gog) et les Ma juj(Magog) commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pouvons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ? "

 

 
4—Qui sont Gog et Magog (Ya‘juj et Ma'juj)?

 
Il s'agit de deux tribus qui exécutent les pires méfaits sur la terre : ils pillent et tuent. Les noms même des tribus traduisent leur férocité : Gog (Ya juj), vient de l'arabe "Ta'jajat al nar"=le feu s'est embrasé ; et Magog (Ma'juj) vient de l'arabe "majet al Ma' "=l'eau qui dévaste, quand le déluge vient et détruit tout sur son chemin.
Les habitants de cette terre demandèrent à Dhul-Qarnayn , en échange d’argent, de les débarrasser de Gog et Magog. Ils étaient riches contrairement aux peuples que Dhul-Qarnayn a croisés durant son second voyage. Ils lui demandèrent de les aider à construire une barrière entre les deux montagnes. Ils étaient riches et savaient ce qu’ils voulaient. En plus, ils disposaient des ressources nécessaires : du fer, du cuivre et de la main d’œuvre. Il ne leur manquait que la volonté.
La première histoire est une histoire de justice, la deuxième une histoire de désespoir et la troisième, Celle de la faiblesse de la volonté (un peuple qui ne veut pas travailler, qui ne veut rien faire pour se sauver alors qu'il meurt chaque jour)
Parmi les cinq communautés que nous avons vues, laquelle sommes-nous ? Celle de Dhul-Qarnayn, celle où règne l'injustice, celle où domine le désespoir, celle des Gog et Magog ou celle qui a tout sauf la volonté.
Dhul-Qarnayn n'a pas aimé leur proposition :
"Il dit : "Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec votre force et je construirai un remblai entre vous et eux"
Dhul-Qarnayn comprenait bien leur problème, il leur dit :
""Apportez-moi des blocs de fer". Puis, lorsqu'il en eut comblé l'espace entre les deux montagnes, il dit : "Soufflez!" Puis, lorsqu'il l'eut rendu une fournaise, il dit : "Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus". "
Il travailla avec des milliers de personnes et construisirent la barrière.
Quand les Gog et Magog sont venus, ils ont hurlé mais ne sont pas arrivé à traverser la barrière :
"Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus."
La barrière de Dhul-Qarnayn est une grande réalisation qu'il attribua à Allah faisant preuve de modestie.
"Il dit : "C'est une miséricorde de la part de mon Seigneur. Mais lorsque la promesse de mon Seigneur viendra, Il le nivellera. Et la promesse de mon Seigneur est vérité."
Le Prophète dit que chaque jour, les Gog et Magog essaient d'ébrécher la barrière mais n'y parviennent pas et que quand viendra le jour de la résurrection, les Gog et Magog vont sortir et vont dévaster toute la terre et détruire l'humanité et ce sera un des signes du jour de la résurrection. Un jour, le Prophète (bpsl) est sorti de sa maison, le visage tout rouge, avertissant les tribus d'un danger qui est proche : Les Gog et Magog ont fait une petite ouverture dans la barrière. Si nous vivons tous, en sécurité avec nos enfants en sécurité, c’est grâce à l'œuvre de Dhul-Qarnayn.
Telle est l'histoire de Dhul-Qarnayn.

 

 
5--Le récit de Moise et Khaidr

 
Lorsque le Prophète Moïse (paix sur lui) a eu la grande victoire en Égypte, Allah lui ordonna de rappeler à sa tribu (les fils d’Israël), les bienfaits d’Allah. Il prêcha ainsi un prêche très éloquent et très touchant qui a fait couler les larmes et attendrir les cœurs.
Ensuite, on lui posa la question : « qui détient le plus de science dans ce monde ? », il répondit alors : « moi » et dans une autre version, on lui posa la question suivante : « connaissez-vous quelqu’un qui connaît plus que vous ? » et il répondu : « non ». En fait Moïse était sûr qu’il avait le plus de science puisqu’il était le Prophète et Messager de son temps…
Mais Allah le lui a reproché, car Il fallait qu’il dise que la science appartient vraiment à Allah. Il lui révéla alors : « celui qui détient plus de science que toi s’appelle Al-khidr, et il est au confluent des deux mers ».
O mon Seigneur, s’il y a parmi Tes serviteurs quelqu’un de plus connaisseur que moi, montre-le moi ? Allah répondit : celui qui a plus de science que toi s’appelle Al-Khidr. Moïse dit alors : où je peux le trouver ? Allah répondit : au rivage vers le rocher. Moïse dit : comment l’atteindre ? Allah dit alors : prend un poisson (cuit) et là où tu le perdras il y sera…
Moïse, pris son poisson grillé avec son disciple à qui il il dit : « là où tu perdras ton poisson, tu me le dit… ».
Le disciple de Moïse et son compagnon de voyage n’était autre que Youshe’a Ibn Noun Ibn Ifrâthîm fils de Joseph (paix sur lui). Il était le fils de sa sœur.
Un long voyage dans les terres à la recherche de l’homme qui détient les sciences venant de Dieu commença…
Lorsque les deux hommes atteignirent le confluent des deux mers, ils se reposèrent (il faisait nuit) près d’un rocher et s’endormirent. Or, c’est sur ce rocher que le poisson cuit (qui a été entamé par les deux hommes) retrouva la vie et sauta en mer cette nuit là!
On raconte que Moïse fit ses ablutions de cette eau et y éclaboussa un peu le poisson cuit…C’est ainsi qu’il retrouva la vie et repartie en mer…
Moïse et son compagnon se réveillèrent sans faire attention au poisson et reprirent leur chemin…
Au moment de l’après midi, Moïse eut faim et demanda à manger le poisson pour le déjeuner, le compagnon répondit :
« souviens-tu, lorsque nous nous sommes abrités près du rocher? Eh bien, c'est là j’ai perdu le poisson, et c'est certainement le démon qui m'a empêché de m'en rappeler. C'est alors que le poisson a repris miraculeusement son chemin vers la mer !»
«Eh bien ! C'est justement ce que nous cherchions !», repartit Moïse. Et ils retournèrent sur leurs pas.
C’est ainsi qu’ils trouvèrent Al-khidr, que Dieu a décrit ainsi: « …un de Nos serviteurs qui avait été touché par Notre grâce et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Notre part. ». On a déjà évoqué la nature de la science d’Al-khidr et qu’elle était autre que celle de Moïse.
Le disciple pris congé de Moïse.
Allah avait dit à Moïse : « le plus savant des gens est celui qui cherche en plus de sa science la science chez autrui »
Lorsque les deux hommes- Al-khidr et Moïse- s’assirent pour parler, un oiseau vint piquer sur la mer avec son bec…Al-khidr dit alors à Moïse : « tu as imaginé que tu étais le plus savant des gens de la terre, sache alors que ta science, ma science et la science des premiers et des derniers, comparée à la science d’Allah , est moindre que la goutte d’eau emportée par cet oiseau de cette mer!! »
Les conditions de la compagnie
 
En plus des convenances dues, Al-khidr dit à Moïse :
«Tu n'aurais jamais assez de patience, répondit l'inconnu, pour rester en ma compagnie,
car comment pourrais-tu assister, sans manifester ta curiosité, à des choses dont tu ne saisiras pas le sens?»
Moïse lui répondit : «Tu trouveras, s'il plaît à Dieu, en moi un homme toujours patient, et je ne te désobéirai point.»
«Eh bien, dit le personnage, si tu me suis, ne m'interroge sur rien ! Attends que je t'en parle le premier !»
Moïse promet ainsi à Al-khidr, son guide et compagnon, deux choses :
L’obéissance et la patience.
---------Sources :
1—Ismail Ibn Kathir, « L’exégèse de sourate Al Kahf »
2— www.maison-islam.com, « À quel événement le récit des « gens de la caverne » fait-il allusion?, par Anas, le 7 nov. 2008
3— histoirelecon.blogspot.ca, « histoire des gens de la caverne »;
4— www.quran.al-shia.org, « Les ahl al-kahf selon le saint Coran », traduction :Mohammed Hamidullah;
5-- Al-bukhari, « ahâdîth al-anbiyâ » chapitre 28.

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair
Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Maroc
Le: 30/05/2017
109 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
105 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
167 Visites
Actualité
Le: 09/04/2017
190 Visites
Maroc
Le: 31/03/2017
183 Visites
Culture
Le: 26/03/2017
229 Visites
Maroc
Le: 10/03/2017
298 Visites
Actualité
Le: 31/12/2016
482 Visites
Maroc
Le: 20/12/2016
649 Visites
Maroc
Le: 17/11/2016
677 Visites
Maroc
Le: 05/09/2016
646 Visites
Maroc
Le: 03/09/2016
809 Visites
Maroc
Le: 05/08/2016
783 Visites
Maroc
Le: 10/07/2016
821 Visites
Culture
Le: 03/07/2016
871 Visites
Culture
Le: 23/06/2016
898 Visites
Maroc
Le: 22/06/2016
712 Visites
Maroc
Le: 01/06/2016
855 Visites
Maroc
Le: 23/04/2016
1 Visite
Maroc
Le: 03/02/2016
1 Visite
Sport
Le: 11/01/2016
1 Visite
Actualité
Le: 02/01/2016
1 Visite
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
7,533 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
6,083 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
5,701 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,597 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,537 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
5,289 Visites
Sport
Le: 02/05/2012
4,755 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,680 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,638 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,582 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
4,490 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,393 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,214 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
4,203 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
4,134 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
4,114 Visites
Sport
Le: 29/10/2012
3,970 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
3,840 Visites
Actualité
Le: 23/09/2012
3,810 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
3,780 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
3,700 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
3,666 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
3,598 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,575 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
3,480 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
3,372 Visites
Sport
Le: 04/06/2012
3,360 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
3,335 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
3,272 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
3,262 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
3,259 Visites
Maroc
Le: 24/12/2012
3,196 Visites
Québec
Le: 09/02/2013
3,131 Visites
Actualité
Le: 18/03/2013
3,130 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,118 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,087 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
3,029 Visites
Québec
Le: 17/12/2012
3,019 Visites
Maroc
Le: 01/04/2013
2,965 Visites
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.