Maroc
Le 22/04/2014
Hay Mohammadi, dégradation d’un quartier mythique de Casablanca.
Maroc
À Casablanca, je suis de plus en plus impressionné par la dégradation accéléré de la plupart des quartiers qui façonnaient la personnalité de la ville. Derb Sultan, Al Maarif ou Hay Mohammadi constituent de véritables patrimoines de Casablanca.

J’ai choisi, par devoir de mémoire, de vous parler d’un quartier mythique au Maroc : Hay Mohammadi.
 

Rôle d’un quartier dans une ville

 

Le quartier d’une ville se distingue par une physionomie qui lui est propre et qui la différencie de son environnement. Il est caractérisé par sa situation (au centre ou en périphérie), par son ancienneté (ancien ou nouveau), ses fonctions (commerce, industrie, résidentiel, etc.), son niveau de sécurité (beau, mal famés, dangereux, etc.) ou par l’origine ou le statut de ses résidents (quartiers chinois, chic, pauvre, populaire, bourgeois, etc.).
Il m’a semblé intéressant de traiter de ce quartier qui, par son histoire, sa richesse et son patrimoine, constitue un microcosme de Casablanca et du Maroc.
 

Hay Mohammadi : l’histoire d’un quartier mythique

 

Ce quartier est né, dans les années 20, en même temps que les premières usines de Casablanca dont les plus connues sont COSUMAR (sucre), les Cimenteries Lafarge (appelées « Chapeau ») et les ateliers de chemins de fer. Il fut ensuite peuplé par des milliers de paysans qui fuyaient la sécheresse et qui s’installèrent à proximité des usines. Ils venaient de toutes les régions du Maroc et notamment des Abda et doukkalas. Pauvrement installés dans des baraques en tôles ondulées, ces « immigrants » créèrent des petites cités comme Al Koudia, Derb Moulay Chérif ou Dar Lamane qui constituèrent le grand quartier de Hay Mohammadi. La plupart de ces premiers habitants furent recrutés comme salariés par les usines; les autres devenaient vendeurs à la sauvette tandis que les femmes, pauvres ou veuves s’affairaient sur des machines à coudre pour exercer le métier précaire de couturières.
 

La Naissance de Dar Chabab

 

C’est dans les années 1950 qu’eut lieu une tuerie perpétrée par les adeptes du protectorat. Plusieurs victimes étaient des habitants du Hay. Considérant qu’ils avaient une dette vis à vis des victimes, les libéraux français construisirent Dar Chabab de Hay Mohammadi, le premier complexe socioculturel de Casablanca. Il servait à la fois, de bibliothèque, d’école de théâtre et de musique et de lieu de divertissement pour les enfants. Cet établissement culturel va favoriser le rayonnement de ce quartier à l’échelle nationale.
 

Le Rayonnement culturel et sportif de Hay Mohammadi

 

Dar Chabab va constituer le foyer où vont éclore d’illustres représentants de la culture nationale et qui continuent encore d’avoir un impact important sur les marocains. C’est ainsi que les groupes musicaux : NASS EL GHIWAN, LAMCHAHEB, MESNAOUA ou ESSIHAM, les équipes de théâtre comme Ajil et Foulane ou Masrah El Hay, sans oublier le chorégraphe : Lahcen ZINOUN, ou le célèbre acteur : Mohamed MIFTAH.
Les habitants du Hay ont pu développer leurs potentialités footballistiques grâce au terrain mythique d’ « Al Hofra » qui va plus tard donner naissance à la célèbre équipe du TAS, club fétiche du Hay avec son illustre président Larbi ZAOULI.
 

Hay Mohamadi : le quartier de la résistance

 

Un des grands titres de gloire de ce, quartier, c’est d’avoir été le lieu où l’étincelle de la résistance s’est allumée contre l’occupant français en 1953, avec le roi Mohamed V. Pour lui rendre hommage, c’est le premier quartier où se rendit le roi Mohamed V après son retour d’exil. D’ailleurs, le roi fut surnommé « le roi des carrières centrales ».
 

Le revers de la belle médaille : Derb Moulay Chérif

 

La plus grande humiliation de la population du Hay Mohammadi, c’est l’existence, à Derb Moulay Chérif, d’un commissariat de triste mémoire. Un lieu où on emprisonnait et torturait les opposants au régime. De l’extérieur, l’ignoble endroit ressemble à n’importe qu’elle bâtisse d’un simple bâtiment municipal, mais à l’intérieur, il renfermait une geôle où on jetait clandestinement pour des mois ou des années les opposants politiques.
 

Hay Mohammadi, aujourd’hui

 

C’est la commune la plus pauvre du Maroc où sont localisés plusieurs bidonvilles et où le taux de criminalité est le plus fort. La corruption y fait rage et a déjà fait d’illustres victimes comme SLIMANI, LAAFOURA OU ABDERRAZAK AFILAL, tous trois emprisonnés pour détournements de biens publics. La population est pauvre, privée de sport et de culture. Les espaces verts sont inexistants, les écoles sont dans un état de délabrement avancé et les populations entassés dans des bidonvilles.
 

La population attend avec impatience, non seulement qu’on s’occupe d’eux mais aussi de cet illustre quartier, témoin d’un tranche importante de l’histoire de Casablanca et du Maroc.

 

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair
Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Maroc
Le: 30/05/2017
87 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
96 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
151 Visites
Actualité
Le: 09/04/2017
180 Visites
Maroc
Le: 31/03/2017
175 Visites
Culture
Le: 26/03/2017
216 Visites
Maroc
Le: 10/03/2017
289 Visites
Actualité
Le: 31/12/2016
465 Visites
Maroc
Le: 20/12/2016
630 Visites
Maroc
Le: 17/11/2016
652 Visites
Maroc
Le: 05/09/2016
633 Visites
Maroc
Le: 03/09/2016
793 Visites
Maroc
Le: 05/08/2016
769 Visites
Maroc
Le: 10/07/2016
807 Visites
Culture
Le: 03/07/2016
856 Visites
Culture
Le: 23/06/2016
884 Visites
Maroc
Le: 22/06/2016
700 Visites
Maroc
Le: 01/06/2016
843 Visites
Maroc
Le: 23/04/2016
1 Visite
Maroc
Le: 03/02/2016
1 Visite
Sport
Le: 11/01/2016
1 Visite
Actualité
Le: 02/01/2016
1 Visite
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
7,516 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
6,054 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
5,679 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,576 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,505 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
5,268 Visites
Sport
Le: 02/05/2012
4,740 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,651 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,619 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,562 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
4,462 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,366 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,195 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
4,182 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
4,110 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
4,096 Visites
Sport
Le: 29/10/2012
3,946 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
3,820 Visites
Actualité
Le: 23/09/2012
3,789 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
3,731 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
3,685 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
3,649 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
3,580 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,553 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
3,458 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
3,357 Visites
Sport
Le: 04/06/2012
3,351 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
3,325 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
3,255 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
3,242 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
3,217 Visites
Maroc
Le: 24/12/2012
3,176 Visites
Québec
Le: 09/02/2013
3,114 Visites
Actualité
Le: 18/03/2013
3,114 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,093 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,072 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
3,013 Visites
Québec
Le: 17/12/2012
3,008 Visites
Maroc
Le: 01/04/2013
2,948 Visites
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.