Maroc
Le 10/03/2014
Casablanca croule, honteusement, sous les ordures
Maroc
Face à un Conseil de la ville léthargique : Images apocalyptiques d’une cité qui croule sous les ordures. C’est le cliché qu’offre aujourd’hui la capitale économique de notre beau pays.

Ce sont des tonnes d’ordures qui aujourd’hui envahissent pratiquement tous les quartiers de Casablanca avec une nette prédominance pour les quartiers populaires. Les détritus, la saleté, les eaux stagnantes et nauséabondes envahissent pratiquement toutes les rues et ruelles du centre ville de Casablanca. Là où vous allez, c’est le même constat, le même spectacle désolant qui s’offre à vos yeux, c’est les mêmes odeurs fétides qui agressent vos narines. Aucun quartier, aucune commune n’est épargnée par ce phénomène très dangereux pour la santé de nos concitoyens. Pendant ce temps le Conseil de la ville est aux abonnés absents.
Pour justifier cette calamité, ce danger pour la santé des citoyens, ce laisser-aller, ce manque de clairvoyance, le Conseil de la ville, les élus et les autorités locales, tous se cachent derrière la grève observée par les éboueurs. C’est irrecevable.
Même les quartiers plus ou moins «chic», par exemple le Maârif, les trottoirs mitoyens au McDo sont dans un état de saleté repoussant, des eaux noirâtres empestent l’air.
Le petit jardin en face du marché est parsemé d’ordures. Même constat au niveau des ruelles qui juxtaposent la commune du Maarif. La saleté, les détritus, les ordures envahissent littéralement toutes les ruelles de ce quartier pourtant florissant dont la réputation n’est plus à faire. La question qui se pose c’est de savoir ce que fait le président de cette commune et tous les élus qui passent la majeure partie de leur temps soit dans les bureaux ou dans les terrasses des cafés mitoyens à la commune.
A Derb Omar, autre quartier commerçant réputé à l’échelon national, régional et international, les détritus s’accumulent aussi bien au bas des immeubles, des rues qu’en face des commerces. La situation s’aggrave quotidiennement et prend des proportions alarmantes surtout avec la présence des vendeurs ambulants de fruits qui envahissent chaque jour un peu plus cet espace.
 

Ras-le-bol des citoyens

 

La rue Lacroix (Derb El Kebir) est un exemple flagrant de ce grave problème qui découle du je-m’en-foutisme total du Conseil de la ville de Casablanca et qui voit s’accumuler des tonnes d’ordures ménagères sur cette rue qui est très animée.
Le spectacle à peine croyable de ce laisser-aller où le paysage urbain casablancais croule sous les ordures ménagères, des ordures qui s’entassent sur les trottoirs et, dans certains certaines rues des différents quartiers de la capitale économique, est révoltant et désolant.
La palme d’or de ce paysage apocalyptique revient au quartier Verdun, Smat, loin devant le rond point Bandoeng, la rue Mohamed Diouri du coté de la poste Bandoeng. C’est vraiment la honte.
Par endroits, la chaussée est complètement obstruée, obligeant les passants à faire des détours pour ne pas être obligés de patauger dans les immondices. Les bacs à ordures, là où il en existe, sont remplis à ras-bord, c’est le cas au niveau de la rue Lacroix où on se croirait dans une décharge publique. Tel est le triste décor qu’offre, ces derniers jours, la capitale à ses habitants et à ses visiteurs.
Aujourd’hui, l’heure est grave en ce qui concerne la gestion de la ville de Casablanca, le conseil de la ville n’est plus en mesure de mener à bien cette tâche, il faut se rendre à l’évidence, nous avons perdu assez de temps et tenu en otage 6 millions d’habitants qui n’en peuvent plus. Tous les Casablancais crient en effet leur colère et c’est un ras-le-bol collectif qui est aujourd’hui exprimé.
 

La santé des Casablancais menacée

 
Casablanca, autrefois vitrine de notre pays, est en train de sombrer doucement, sûrement et surtout désespérément dans une déliquescence morbide qui fera de cette ville un Big Douar.
L'heure n'est plus aux palabres, aux discours stériles, aux guerres intestines entre les élus des différentes formations politiques. La situation est assez grave, des solutions immédiates doivent être trouvées pour arrêter cette hémorragie. Le Conseil de la ville, et plus particulièrement son président et ses très proches collaborateurs, endossent toute la responsabilité. Si rien n'est fait, si des actions concrètes, vigoureuses, radicales ne sont pas mises en chantier dans les plus brefs délais, le décor des ordures, de la saleté, des détritus qui encombrent Casablanca va s'accentuer et il n’est pas exclu de voir apparaître des maladies liées à ce manque d’hygiène, à toute ces saletés, et les premiers qui en pâtiront seront les enfants.
En attendant, les Casablancais dénoncent vigoureusement la situation actuelle qui est le résultat du laxisme et de la léthargie des responsables du conseil de la ville de Casablanca qui montrent leur incapacité a gérer de telle situation et qui ne savent rien faire face à une grève des éboueurs, ils n’ont rien prévu, rien envisagé, aucune stratégie, pas de solution de rechange, tout au plus le conseil de la ville ferme ses yeux et ses narines comme pour dire j’ai rien vu, rien senti.

Auteur : 
Ouardirhi Abdelaziz , www.albayane.press.ma
Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Maroc
Le: 30/05/2017
109 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
105 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
167 Visites
Actualité
Le: 09/04/2017
190 Visites
Maroc
Le: 31/03/2017
183 Visites
Culture
Le: 26/03/2017
229 Visites
Maroc
Le: 10/03/2017
298 Visites
Actualité
Le: 31/12/2016
482 Visites
Maroc
Le: 20/12/2016
649 Visites
Maroc
Le: 17/11/2016
677 Visites
Maroc
Le: 05/09/2016
646 Visites
Maroc
Le: 03/09/2016
809 Visites
Maroc
Le: 05/08/2016
783 Visites
Maroc
Le: 10/07/2016
821 Visites
Culture
Le: 03/07/2016
872 Visites
Culture
Le: 23/06/2016
898 Visites
Maroc
Le: 22/06/2016
712 Visites
Maroc
Le: 01/06/2016
856 Visites
Maroc
Le: 23/04/2016
1 Visite
Maroc
Le: 03/02/2016
1 Visite
Sport
Le: 11/01/2016
1 Visite
Actualité
Le: 02/01/2016
1 Visite
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
7,533 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
6,083 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
5,702 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,597 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,537 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
5,289 Visites
Sport
Le: 02/05/2012
4,755 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,680 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,638 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
4,582 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
4,490 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,393 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,215 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
4,203 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
4,135 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
4,114 Visites
Sport
Le: 29/10/2012
3,971 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
3,841 Visites
Actualité
Le: 23/09/2012
3,811 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
3,780 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
3,700 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
3,666 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
3,599 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,575 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
3,480 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
3,372 Visites
Sport
Le: 04/06/2012
3,360 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
3,335 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
3,272 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
3,262 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
3,259 Visites
Maroc
Le: 24/12/2012
3,196 Visites
Québec
Le: 09/02/2013
3,131 Visites
Actualité
Le: 18/03/2013
3,130 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,119 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,088 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
3,029 Visites
Québec
Le: 17/12/2012
3,020 Visites
Maroc
Le: 01/04/2013
2,965 Visites
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.