Maroc
Le 06/09/2015
Abderraouf, le clown le plus célèbre du Maroc
Maroc
Abderraouf, notre clown national, est très malade, que Dieu l’assiste! Cette nouvelle m’a beaucoup attristé tout en me rappelant combien cet humble artiste nous a procuré de plaisir, au temps de notre jeunesse.

La télé venait de débarquer; elle était en noir et blanc mais Abderraouf, avec sa nonchalance, sa feinte idiotie et ses gags imprévus, a éclairé nos chaumières de toute sa bonhommie et de son omniprésence.
Que puis-je faire pour le remercier sinon prier Dieu pour qu’il lui assure une longue vie et une bonne santé.
Cependant, il y a une chose que je peux humblement faire, c’est dresser son portrait et rappeler brièvement ses réalisations pour aider les générations futures à ne pas l’oublier.
Chapeau bas, l’artiste! Dieu seul sait combien les marocains t’aiment.
Abderrahim Tounsi(Abderraouf) est né à Casablanca en 1939, notre « clown national » a d’abord commencé à participer à la résistance contre l’occupant français. Libéré après un an de prison, il s’est consacré au théâtre en commençant par choisir un costume et à créer un personnage : le célèbre Abderraouf, créé en 1967.
Abderrahim décrit en ces termes la création du personnage qui fera sa célébrité : « … En m’amusant à essayer plusieurs costumes, j’ai découvert que l’un m’inspirait en particulier, un personnage idiot et je mime une voix qui va bien avec. »
Ce personnage va devenir, non seulement le personnage comique, par excellence, une sorte de « Charlot marocain » et, avec le temps, un composant du patrimoine marocain.
Hassan El Fad, une star montante de l’humour marocain, a dit de lui : « Abderraouf est plus qu’un comique. Au Maroc, il a été le précurseur de l’humour individuel dans sa forme moderne. C’est un peu le parrain de tous les humoristes d’aujourd’hui. »
Pourtant, Abderrahim Tounsi n’a embrassé le métier de comédien que par hasard. En effet : « Après l’apprentissage du Coran dans la mosquée du quartier de la vieille Médina, il fait partie d’une poignée d’élèves marocains habilités à intégrer une prestigieuse école, réservée aux fils de notables. Il y partage les bancs de quelques figures politiques comme feu Maati Bouabid et Abdeltif Semlali. Mais l’élève Tounsi… met un point d’honneur à se classer parmi les trois premiers de sa classe. Mais son parcours scolaire est brutalement interrompu, lorsqu’il doit abandonner ses cahiers pour se trouver un travail et aider financièrement son père. Au début des années 50, comme beaucoup d’autres jeunes de son âge, il attrape la fièvre du nationalisme. Au nom de la lutte pour l’indépendance, il se retrouve très vite derrière les barreaux, d’abord au commissariat central, puis à la prison civile de Casablanca. Et c’est là, ironie du sort, qu’il fait la rencontre de sa vie : le théâtre(…) s, desLorsqu’il quitte la prison, Abderrahim ne rêve alors que de planches (…)
C’est ainsi qu’est né, en 1967, un certain Abderraouf, stéréotype de l’idiot lucide. Signes particuliers : voix nasillarde, chéchia rouge vissée sur la tête, jabador et seroual colorés, et une capacité innée à tourner ses interlocuteurs en bourrique. Le personnage trouve vite son public, qui s’élargira avec son passage au petit écran (…) La communion entre Abderraouf et son public durera plus d’un quart de siècle. Mais dès le milieu des années 90, il va progressivement disparaitre de la scène. Plus de passage télé, très peu de spectacles, si ce n’est quelques rares représentations destinées aux enfants. Subitement, tout le monde l’a laissé tomber, se souvient l’un de ses proches. Il s’est retrouvé quasiment dans la misère. Pour expliquer cette traversée du désert, l’humoriste accuse pêle-mêle des organisateurs malhonnêtes, des salles de spectacle devenues trop chères et, surtout, un sérieux problème avec la RTM.
(…) Il faudra attendre 2005 pour revoir Abderraouf. Devant l’insistance de quelques journalistes et de nombreux nostalgiques, des hommages lui sont consacrés ici et là (…) Et consécration suprême, Mohamed VI lui accorde une décoration. Sa carrière semble alors relancée : comme par enchantement, les deux chaînes nationales lui ouvrent à nouveau leurs portes, notamment durant le ramadan.
Plus qu’un simple comique, il est un réel précurseur de l’art humoristique au Maroc. Sa forte dimension humaine l’a gravé dans les cœurs des petits et des grands.
--
Référence : Mehdi Sekkouri Alaoui, « Abderraouf, le clown éternel », Tel Quel, le 7 nov. 2007

Auteur : 
Radouane Bnou‐nouçair

Réagissez à cet article!

Acquisto Levitra Italiano cialis online Overnight 4u

Reputable Online Pharmacists cialis Levitra Testosterone

cialis o viagra diferencias

buy cialis online

free trial coupon for cialis

buy cialis online

effet indesirable cialis 10mg

cialis coupon

daily use cialis for bph

cialis without a doctor prescription

online pharmacies canada
northwest pharmacy
mexican pharmacies
global pharmacy canada
most reliable canadian pharmacies
clomid side effects

canadian drugstore
canadian pharmacies shipping to usa
canadian pharmacy king
side effects of sildenafil
online pharmacy canada
trust pharmacy canada

drugstore online
bekijk webpagina

safe canadian online pharmacies
metoprolol succinate
online pharmacy without a prescription
doxycycline acne

online pharmacy usa
prescription cost

international pharmacies that ship to the usa
levitra rezeptfrei deutschland
canadian pharmacy reviews
bad news about metformin

canadian drugstore online
canadian online pharmacies
costco pharmacy pricing
prednisolone for cats
canadian rx pharmacy online
amoxicillin for dogs

Au fil de l'actualité
+Récent
+Lus
Québec
Le: 17/11/2017
144 Visites
Maroc
Le: 14/11/2017
16 Visites
Actualité
Le: 30/10/2017
215 Visites
Maroc
Le: 09/09/2017
187 Visites
Maroc
Le: 15/08/2017
188 Visites
Actualité
Le: 27/07/2017
268 Visites
La chronique de RBN
Le: 26/07/2017
254 Visites
Québec
Le: 19/07/2017
307 Visites
Maroc
Le: 30/05/2017
479 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
4,736 Visites
La chronique de RBN
Le: 25/04/2017
599 Visites
Actualité
Le: 09/04/2017
636 Visites
Maroc
Le: 31/03/2017
547 Visites
Culture
Le: 26/03/2017
616 Visites
Maroc
Le: 10/03/2017
663 Visites
Maroc
Le: 03/02/2016
1 Visite
Sport
Le: 11/01/2016
2,276 Visites
Actualité
Le: 02/01/2016
1 Visite
Sport
Le: 27/10/2011
39,558 Visites
La chronique de RBN
Le: 01/02/2013
8,011 Visites
Maroc
Le: 16/07/2014
7,274 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
6,373 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
6,329 Visites
Québec
Le: 11/03/2013
6,277 Visites
Maroc
Le: 23/09/2012
5,809 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
5,401 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
5,289 Visites
Sport
Le: 02/05/2012
5,260 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
5,230 Visites
Sport
Le: 27/10/2011
5,119 Visites
Maroc
Le: 28/11/2012
5,053 Visites
Maroc
Le: 18/03/2013
4,928 Visites
Culture
Le: 02/07/2013
4,858 Visites
Maroc
Le: 04/04/2014
4,819 Visites
La chronique de RBN
Le: 27/10/2011
4,806 Visites
Culture
Le: 09/05/2017
4,736 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
4,657 Visites
Sport
Le: 04/12/2013
4,609 Visites
Sport
Le: 29/10/2012
4,413 Visites
Maroc
Le: 11/10/2015
4,387 Visites
Culture
Le: 09/12/2012
4,313 Visites
Actualité
Le: 23/09/2012
4,205 Visites
Sport
Le: 11/12/2011
4,152 Visites
Maroc
Le: 26/11/2012
4,137 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,999 Visites
Maroc
Le: 26/01/2013
3,907 Visites
Sport
Le: 04/06/2012
3,769 Visites
Culture
Le: 03/05/2013
3,769 Visites
Culture
Le: 24/09/2012
3,702 Visites
Actualité
Le: 27/11/2012
3,678 Visites
Maroc
Le: 24/12/2012
3,583 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,563 Visites
Québec
Le: 09/02/2013
3,558 Visites
Actualité
Le: 18/03/2013
3,494 Visites
Actualité
Le: 10/12/2012
3,459 Visites
Québec
Le: 16/01/2013
3,403 Visites
Culture
Le: 04/11/2014
3,402 Visites
Maroc
Le: 01/04/2013
3,380 Visites
Maroc
Le: 04/03/2015
3,338 Visites
Maroc
Le: 17/07/2015
3,336 Visites
Question du Jour

Pensez-vous que la 3ème guerre mondiale, c'est pour bientôt?

Pages




Copyright © 2012 Maroc-Québec. All rights reserved.